Accueil >> Images >> ContactPhoto >> Des logiciels gratuits pour le panoramique >> Testons le logiciel de montage de photo panoramique Hugin.

Avançons avec Hugin et Enblend.



Cliquez sur les images pour les agrandir
1- Procédure pour un assemblage "tout automatique" avec la version actuelle
2- Ajustement de l'exposition
3- Utilisation de Enblend
4- Redressement des perspectives
5- Un horizon horizontal
6- Utilisation de Autopano

Assemblage tout auto avec Hugin

La procédure décrite ci-dessous, n'exploite pas toutes les subtilités de Hugin.
Elle donne une base pour produire un panoramique, rapidement.
Il n'y a pas de prise de décision de l'utilisateur.
Onglet 1 "Images"
1- Ajouter des images individuelles
2- Points par zone de recouvrement : 50 (par défaut c'est 10 et c'est insuffisant à mon avis) (autopano a été installé au préalable)
3- Créer les points de contrôles
Onglet 4 "Optimiseur"
4- Optimiser -> Positions (incremental, starting from anchor)
5- Optimiser maintenant
6- Optimiser -> Tout
7- Optimiser maintenant (on passe donc par deux phases d'optimisation, sur des 360° l'amélioration est sensible)
Onglet 5 Assembleur
8- Options d'assemblage -> Correction d'exposition -> Luminosité et contraste
9- Assembler maintenant
Peut-être un peu longue, pour une procédure qualifiée (par moi) de toute auto, mais les interventions de l'utilisateur sont en fait réduites au minimum.
Ça marche dans la plupart des cas.

Ajustement de l'exposition

Assemblage sans ajustement de l'exposition :
(Photo de Saint Antonin Noble Val 82)
Le même avec correction d'exposition (il faut dans ce cas utiliser le moteur PTAssembler et non nona), l'image est ajustée, mais il y a de la pollution dans les zones claires :

La même sans ajustement de l'exposition dans Hugin, puis utilisation de Enblend .
C'est nettement mieux. Cette image a subi une deuxième correction dont on parlera plus loin (1ère méthode)

Utilisation de Enblend

Dans Hugin, pour le format de sortie [Format de l'image] de l'onglet Assembleur, sélectionnez [Multiple TIFF]. Donnez un nom sans extension et utilisez le moteur PTAssembler (voir la partie consacrée aux bugs).
Il se créera dans notre exemple 4 images TIFF.

Pour créer l'image output2.tif, mettre dans le même répertoire le programme enblend.exe et les 4 images sources.
Créer un fichier Batch avec cette instruction (multitif0000.tif multitif0001.tif multitif0002.tif multitif0003.tif sont les 4 images sources).

enblend -v -o output2.tif multitif0000.tif multitif0001.tif multitif0002.tif multitif0003.tif

Et exécutez le.

MAJ le 25/07/2005 : La nouvelle version (à partir de la 0.4) sait enfin utiliser Enblend in situ

Correction de la perspective

Le cours suivant trouvé sur le site de Hugin vous donne un exemple d'utilisation supplémentaire (en français s'il vous plaît) :
http://hugin.sourceforge.net/tutorials/architectural/fr.shtml
Je m'y suis essayé et j'ai facilement obtenu un résultat comparable.
Après avoir déterminé les lignes guides pour les verticales, vous pouvez vous contenter de laisser l'optimiseur trouver lui-même le tangage (tilt en anglais), c'est l'angle d'inclinaison de l'appareil vers le haut. Pour cela dans l'onglet optimisation : paramètres personnalisés, décocher roulis et lacet. Ci-dessous le résultat avec une projection équirectangulaire.
Puis ci-dessous, à gauche, avec une projection rectilinéaire avec juste des lignes de guide verticales.
Pour cet exemple, à droite, avec lignes de guide verticales et horizontales, j'ai sélectionné [position y,p,r] dans les options d'optimisation :

Avec les options de recadrage (recadrage + case à cocher perspective) de PhotoShop (ci-dessous), on peut facilement parvenir à un résultat presque similaire mais pourtant différent. Ce qui est obtenu par un recadrage déformation dans Photoshop est obtenu par des algorithmes mathématiques dans Hugin qui produisent des variations qu'il vous faut essayer.


Notez la déformation de la voiture moins naturelle avec le couple recadrage - perspective de Photoshop.

D'autres voies sont à explorer sous Photoshop avec les outils perspective et torsion (Edition->Transformation->Perspective; Edition->Transformation->Torsion). Ne pas travailler sur l'arrière plan, où ces options ne sont pas actives.

Voir le point concernant la projection rectilinéaire sur cette page

L'utilisation simultanée de l'assemblage d'un panoramique et de redressement des perspectives est possible et souhaitable.

Un horizon horizontal

1 ère méthode :
Pour redresser l'image de Saint Antonin Noble Val, j'ai, dans un premier temps, défini le point d'ancrage du panoramique : Onglet [Images] bouton [Adjust the anchor spot], afin d'avoir ce point un peu prêt au milieu de l'image finale latéralement. Puis je l'ai déplacé verticalement par la méthode essai erreur. À chaque essai, on doit passer par la phase d'optimisation et réactualiser la prévisualisation.
L'image réalisée avec cette méthode est celle-ci.

2 ème méthode
Dans une deuxième temps, j'ai réinitialisé les conséquences des réglages de la méthode 1 pour revenir à 0: Yaw, Pitch et Roll à 0 pour chaque image. J'ai défini plusieurs lignes d'horizons.
Contrairement à ce que j'ai dans un premier temps écrit dans la partie précédente (concernant les perspectives), il est tout à fait possible de réaliser dans la même étape un assemblage et un contrôle des verticales (perspective) et des horizontales (horizon).
Pour cela, l'étape indispensable est le bon choix des options d'optimisation.
Une fois tous les points et lignes posés, (ou à chaque ajout, modification), il faut exécuter successivement une optimisation [Positions (y,p,r)] puis [Positions (parwaise optimim., starting from anchor)], puis recadrer le tout dans la prévisualisation. Testez toutes les possibilités de cadrage de la prévisualisation. Notamment les curseurs latéraux.

L'image après ce redressement + traitement Enblend + quelques compléments capillaires ;-) sous PhotoShop :

Utilisation de Autopano

Voyez pourquoi, j'ai laissé cette procédure manuelle, pour mémoire.
Vous pouvez utiliser Autopano en tant que programme autonome.
C'est très simple :
- Isolez les images destinées aux panoramiques dans un répertoire (même si il y a plusieurs panoramiques).
- Copiez les deux programmes autopano.exe et sift_keypoint.exe dans ce répertoire
- Cliquez sur autopano.exe
Comme par miracle, les images d'un même pano seront recopiées dans un sous répertoire (plusieurs sous-répertoires, si plusieurs panos) avec dans chacun, un fichier projet [panox.pto] pour Hugin.
Attention, après ouverture du projet dans Hugin, il faudra redonner aux images la focale de l'objectif dasn le deuxième onglet.
Les points de jonction auront été trouvés pour vous.

MAJ le 13/11/2004 :La version actuelle de Hugin fonctionne très bien avec Autopano 1.03, il sera donc plus rapide et plus intuitif d'utiliser la commande "Créer les points de contrôle" de l'onglet [Images].
Vous aurez au préalable copié l'exécutable de Autopano [autopano.exe] dans le répertoire d'installation de Hugin.




Nb de visiteurs: 1153528
Nb de visiteurs aujourd'hui: 145
Nb de connectés: 2